UNIKbikes

J’ai découvert UNIK Bikes au hasard du net et d’emblée, le projet de cette petite entreprise Belge m’a séduit. C’est un peu l’anti-industrialisation de la bicyclette, qui la plus part du temps nous sert des vélos de mauvaise qualité et surtout complètement impersonnels. Pour Berny et Gert, les deux amis-associés, l’idée est simple : faire de la récup’ pour concevoir un produit final de qualité et à l’image de son futur propriétaire.

Une sorte de vélo à la carte à partir d’éléments ayant une histoire, un vécu et qui, grace au savoir faire de nos deux comparses, vont retrouver une seconde jeunesse. J’ai pu interroger Berny afin d’en savoir plus sur ce projet Unik. Découvrez l’interview et des photos dans la suite.


Peux tu pour commencer nous présenter vos background respectifs?

À première vue, on est bien différents: Gert, est technicien pour une société de télécoms et c’est le genre de mec qui faisait des virées entre potes dans les Alpes pour s’attaquer aux plus célèbres cols! Tout ça sur son beau Ridley de course de 9kgs… Pas vraiment mon truc… Heureusement, depuis ce temps, le Ridley est devenu Singlespeed et a adopté le guidon plat et les leviers de BMX qui vont bien pour la ville!
Pour ma part, je suis designer, spécialisé dans la mobilité “légère” et les véhicules. Je me déplace au quotidien sur un VTT Cannondale vintage converti aussi en singlespeed, pas vraiment au top pour se taper les Alpes mais, par contre, il est parfait pour sauter les trottoirs et faire un peu de street! J’ai eu plusieurs expériences en milieu créatif et j’ai bien vu que c’était pas mon trip de bosser toute la journée derrière un PC! Gert en avait aussi marre de son taff… La routine, la pression, et l’absence de reconnaissance lui ont fait envisager une reconversion professionnelle, histoire d’éviter une dépression à 40 ans…
Travailler dans un milieu qui nous passionne, avec une éthique et en gardant notre indépendance, c’est comme ça qu’on voit les choses maintenant.
Pour le moment, on travaille dans un atelier à Bruxelles qu’on partage avec Denis Meyers notre ami artiste. L’endroit est vraiment propice à la création, y’a de bonnes vibes et on y croise plein de gens intéressants… Nous recevons nos “clients” autour d’une tasse de café et on peut dire, sans se vanter, que la convivialité et le dialogue sont nos points forts!

Comment vous êtes vous rencontrés et comment vous est venu l’idée d’Unik Bikes?

Depuis le début, nous sommes deux: Gert et Berny. Et nos femmes qui nous aident, Shantee et Claire, sans lesquelles, rien de tout ça ne serait arrivé! Car ce sont nos copines qui se connaissaient au départ, et dès notre première rencontre on a su qu’on allait tous bien s’entendre!
Quand on parle de vélo ensemble, on ne peut plus s’arrêter et mon idée de customiser des trucs s’est vite recentrée autour du vélo grâce à Gert! Ensuite, nous avons trouvé un nom qui résume bien la philosophie de notre travail: UNIK! Le logo et la typo inclue dans un cadre de vélo sont le fruit d’une réflexion avec ma copine, qui, par chance, est graphiste… C’est comme ça qu’on a créé cette identité « UNIKbikes » qui se résume par une certaine sobriété, logo chic, minimalisme, et sens du détail… Des thèmes qui ont tout de suite accroché notre communicante de choc, Shantee, la copine de Gert. Elle a pris en charge notre réseau Facebook, nous a aidé dans notre visibilité sur le net et grâce à elle, nous communiquons maintenant avec le monde entier! UNIKbikes, c’est donc un « team » qui marche et qui s’entend bien, mais aussi un réseau d’artisans: peinture, soudure, moulage… Nous avons un vrai rapport de confiance avec nos sous-traitants car ils sont tous des passionnés comme nous!

L’activité principale d’Unik Bikes est de faire de la récup’ pour réaliser des vélos sur mesure, à l’opposé de l’industrialisation de masse, complètement impersonnelle. Pouvez vous nous en dire plus à ce sujet? Y a t il un engagement écologique à travers cela?

Effectivement, notre matière première c’est les vieux vélos que les gens abandonnent. L’idée de recycler ces vélos vintages nous est venue d’un constat simple: ils sont solides et faciles à trouver… Pour qui sait chercher! Il faut surtout être patient pour obtenir certaines tailles et posséder pas mal d’outils pour tout démonter correctement… Ensuite, on peut améliorer l’esthétique, la sécurité, le confort et le poids du vélo. Recycler une épave pour en faire un vélo totalement nouveau et fonctionnel.
A l’opposé de notre démarche, il y a les vélos du commerce: bardés de “technologies” futiles, de plastique et de pièces inutiles, le tout, enrobé d’une déco sans âme… Chaque année, un nouveau modèle déclasse le précédent et le marketing voudrait vous faire passer pour des ringard si vous ne suivez pas la tendance… C’est n’importe quoi!
Nous, on aime les choses simples, efficaces et sobres. Pas des panneaux publicitaires roulants! Les vélos qui sortent de notre atelier sont unique car chaque vélo est pensé en fonction de son utilisateur. Tout ce que le client attendait de son vélo est là, et même un peu plus! Car c’est aussi une création harmonieuse, autour d’un cadre reconfiguré, modernisé, équipé avec les meilleures pièces du présent et du passé et décoré avec soin… Bref, un savant dosage de vintage et de moderne.
Chez UNIK, les vélos sont fait avec les mains, le cerveau et le coeur! L’essentiel, pour nous, c’est de surprendre et faire plaisir au client. C’est du bon sens, avec un beau cadre du passé, on peut faire un beau vélo d’aujourd’hui, qui au lieu d’encombrer les décharges, reprend du service pour de nouvelles aventures… C’est sympa de savoir que papy allait au collège avec ce même vélo ou que les freins de celui-ci ont participé au tour de France en 76!


Vous arrive-t-il de fabriquer vous même vos cadres?

Pour le moment, nous réalisons des prototypes de cadres… coming soon!

Quelle est votre principale satisfaction dans la création de vélos sur mesure?

Le sourire d’un client heureux et surpris, ça n’a pas de prix!


Quelles sont les demandes les plus courantes pour Unik Bikes?

Chaque vélo est un cas particulier, on ne peut donc pas vraiment parler de demandes courantes… Ce qui est récurrent, c’est la conversion en fixie ou en singlespeed et une nouvelle peinture… Mais notre travail ne s’arrête jamais à si peu!

Quels sont vos projets futurs? Une collaboration avec des artistes et artisants Belges (sellerie, soudure, ferronerie…) semble prévue, peut on en savoir plus?

Oui, nous envisageons de collaborer avec des artistes pour réaliser des vélos « oeuvres d’art ». Cette démarche, c’est pour nous l’occasion de valoriser l’objet vélo et le faire passer du statut d’objet utilitaire au rang de pièce artistique! On montre ainsi que le vélo est bel et bien un véhicule d’avenir, à la fois tendance et intemporel et qui plus est, un superbe moyen d’expression car, sur un vélo comme ça, on est plus vraiment un cycliste comme les autres!
Ces collaborations avec des artistes seront exposées et vendues hors des circuits de distribution traditionnels. Nous tentons d’initier une certaine prise de conscience en faveur de la mobilité douce et de la sécurité (de l’usager, mais aussi du vélo!)
Nous créerons aussi des évènements autour du pignon fixe et des autres pratiques « underground » du vélo! Eh oui, on aime tous les vélos, faut rester ouvert!
Enfin, dans le futur, on espère faire nos propres pièces, en collaboration avec de bons artisans locaux et ce sera toujours du « hand made by European artisans »… C’est essentiel pour nous!

Enfin, quels conseils donneriez vous à quelqu’un souhaitant se lancer dans une telle aventure?

Il faut déjà savoir démonter et remonter un vélo et tous ses composants, apprenez en lisant, en cherchant sur le net, salissez vos mains et ne comptez pas vos heures… C’est tout ce que je peux dire… Ca demande beaucoup de savoir-faire pour arriver à un chouette résultat. Faut surtout pas croire que c’est facile, un vélo, c’est beaucoup de choses, donc beaucoup de compétences à réunir!

Merci à Berny, Gert et Shantee pour leur disponibilité.

UNIK Bike est actuellement engagé dans le concours “Made By Belgians”, pour mettre en avant de jeunes talents Belges. Prenez 2min pour voter pour eux juste ici, merci. ;)
















About these ads
Cette entrée, publiée dans Other, est taguée , , , . Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à UNIKbikes

  1. Pingback: Fixerati, un shop Unik à Bruxelles | Les Couilles Sur La Potence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s