J’irai pas à San Fransisco !

Samedi dernier avait lieu la version parisienne de l’Alleycat Fast Forward, sur un tracé original de JBoule, dieu vivant de la sphère des coursiers Parisiens. Cette course, organisée à travers plusieurs villes dans le monde (Londres, Hamburg, Miami, Tokyo… ) par DVS, Cadence et des partenaires locaux, Cyclope pour la France, a pour but de dénicher les meilleurs cyclistes urbains mondiaux pour disputer la finale Fast Friday qui se déroulera prochainement à San Fransisco.

Ce fut une première pour moi puisque je n’avais jusqu’alors jamais participé à une alleycat, et je dois dire que c’était vraiment cool. Un excellent moment passé avec des passionnés et de sacrés rouleurs. Je vous raconte tout cela plus en détails dans la suite.

Après avoir avalé une pizza et un coca, histoire d’être léger pour rouler, j’ai pris la direction de Bastille où je devais retrouver mon pote Ben de Surplace afin de cruiser ensemble jusqu’au point de départ, Esplanade des invalides. Je n’étais pas parti depuis 10 minutes que je me retrouvais affalé sur le macadam à cause d’un nid de poule mal négocié et des straps trop serrés. La belle affaire, ça promet pour la suite ! Plus de peur que de mal, nous voilà partis pour le meeting point. On retrouve JBoule, bière à la main et peu à peu les différents participants arrivent. Le manifeste ne sera distribué que 5 min avant le départ. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il y aura 8 check-point dans 8 arrondissements différents. Chaque concurrent se voit remettre une spoke-card numérotée. J’hérite de la #13 (si je l’avais eu avant la chute, j’aurais pas continué ^^). Il règne une bonne ambiance pré course : ça discute pélor, tour de France, certains rigolent, d’autres sont déjà dans la course, super concentrés. L’heure approche et avec Ben, Le Mec Anneau et f.aeks, on décide de faire la route ensemble, à la cool. 15h55, remise des manifestes, ça promet d’être dur mais pas insurmontable. L’ordre des check point est libre, ce qui laisse une chance à chaque participant d’être bien classé. La stratégie fera part égale avec le physique.

Notre équipée s’engage vers le check point le plus proche, au 9 place Beuret dans le 15. Là je comprends que j’ai pas la même définition de « ride à la cool » que le Mec Anneau. Le bougre envoie bien, mais c’est une alleycat, pas un ride Surplace quoi  :) donc je reste dans ces roues pour tenir le rythme. On tourne un peu pour trouver les Check Pointer, confortablement installés à la terrasse d’un café entrain de boire une mousse. Ca donne envie, mais je ne peux pas craquer maintenant tout de même. Un coup de tampon et on repart vers le 2nd CP situé Rue Mouffetard dans le 5ème. Les jambes sont chaudes, ça accélère, c’est bon. Je connaissais pas la rue Mouffetard, c’est très jolie mais en fixie quand c’est blindé de monde, c’est pas le truc le plus easy. Je fais signer mon manifeste et me faufile entre gamins, chiens sans laisse et couple de retraités pestant contre l’invasion de ces « jeunes fous à bicyclette ». Cette fois on se dirige dans le 13ème, sur la passerelle qui relie l’esplanade de la BNF au parc de Bercy. On retrouve d’autres participants. Du coup il y a la queue au check point. Je tarde un peu mais j’ai la signature. Mes compères ont déjà pris le large, je les vois au loin à 300 ou 400 mètres. Je peux les rattraper je pense ou du moins effacer un peu mon retard. Mais un représentant de la marée chaussée est venu stopper net ma motivation par un coup de sifflet si caractéristique. J’ai été pris en flagrant délit de tentative de grillage de feu. Il a vu que j’allais un peu vite alors que le feu était orange. Sympa, le type me dit avec son accent marseillais le plus beau, qu’il faut être vigilant parce que griller un feu c’est 90€. Circulez !

Je me retrouve donc seul, sans mon plan que j’ai laissé à Ben avant le départ et avec un iPhone H.S. Super ! Pas de panique, le check point suivant se trouve chez Cyclope. Même avec un œil je pourrais y arriver. J’avoine un peu, trouve sans difficulté et fait dessiner l’œil sur mon manifeste. Je repars vers le CP Square Montholon dans le 9ème. Je sais à peu près où ça se situe mais une fois Place de la République j’hésite à prendre le Boulevard Bonne Nouvelle ou le Boulevard Magenta. Mon iPhone fait toujours grève, je m’engage sur Bonne Nouvelle. J’arrive du côté de la rue LaFayette mais je peine à trouver ce foutu square. Je demande de l’aide dans 2 troquets et parvient tant bien que mal au CP où se trouve Hattara coursier de chez Cycl’air qui, le temps de signer ma feuille a la gentillesse de me prêter un plan. Je visualise rapidement les 2 prochains CP, le parc Dalida (18ème) et la rue Gauthey (17ème) et repart vers Montmartre. J’ai perdu pas mal de temps mais je kiffe. Je découvre des nouveaux spots Parisiens, il fait beau, c’est cool. La rue Lepic c’est un peu moins cool. J’avais réussi à la monter lors du Ride Surplace pré Premier Contest, mais là j’ai les jambes coupées à mi-chemin. Je finis donc à pinces et je commence à chercher la statue de feu Dalida. J’ère dans les rues pavés de Montmartre, demande un peu d’aide à un couple de Québécois vraiment cool qui m’indiquent le chemin. Là un petit « défi » est proposé : Faire le tour de la place avec ses petits escaliers, vélo sur l’épaule. Mission accomplie. Je retrouve sur place Luis et Yann, un anglais très sympathique, qui deviennent mais nouveaux camarades de route. On check une carte et on repart vers la Rue Gauthey. Avec un plan ça va tout de suite plus vite. Le CP se trouve dans un bar, on en profite pour demander un verre d’eau avant de repartir vers l’ultime CP situé à deux pas des buttes Chaumont juste à côté de l’arrivée au point éphémère. On a donc tracé vers l’est Parisien en empruntant les boulevards Clichy, Rochechouart, La Chapelle et la Villette. Luis a dû s’arrêter pris de crampes assez costaud visiblement. Nous sommes arrivés au dernier CP à 18h pile pour compléter le manifeste et sommes redescendus au point éphémère pour clôturer l’alleycat en 2H05 environ.

Là nous attendait une fraîche pression gracieusement offerte par les organisateurs sur présentation de la spokecard. Chaque participant s’est vu remettre un chouette t-shirt et le grand vainqueur, Crépu, qui de mémoire à bouclé le tout en 1H10, une place pour la final Fast Friday de San Fransisco, entre autres. Mention spéciale à Clémence membre de The Mittens qui, au delà de sa première place chez les dames, est arrivée dans les tous premiers du classement général, loin devant un bon nombre mâles ! Chapeau !

Ce fût donc une excellente expérience que j’espère renouveler rapidement. Merci à tous les G.O de la journée, JBoule, les check pointers, DVS, Cadence et Cyclope pour les cadeaux, Kronembourg pour le rafraichissement, les compagnons de routes et tous les participants pour la bonne humeur générale.

classement final:

1-crépu   1h17

2-karlito   1h20

3-ben       1h21

4-pierre F  1h28

5-clémence  1h31

6-walker      1h31

7-le mec anneau  1h33

8-bng  1h33

9-francis   1h35

10-mario   1h42

11-mickael  1h42

12-wilfried    1h42

13-pierre      1h42

14-rod    1h49

15-mani   2h03

16-ian    2h03

17-aurelien   2h03

18-mattieu    2h03

19-rohand    2h06

20-dareal    2h16

21-romain   2h16

Ce contenu a été publié dans Events, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à J’irai pas à San Fransisco !

  1. Staynerv dit :

    Sympa ce report ! Eh oui rien ne vaut un plan papier. Au moins pas de soucis de batteries.

  2. Bozze dit :

    Raaah ça avait l’air sympa, wish I was here…

  3. bng dit :

    Sorry l’ami ;) Beau report. Et malgré tout, ça m’a fait plaisir de faire avec toi.

  4. Rod Reynolds dit :

    Très cool de revivre quelques jours après le parcours!
    Dommage pour les petites galères de fin de circuit, vous étiez bien partis avec le meilleur itinéraire…alors que moi, pour ma première aussi, je me suis un peu fourvoyé au départ en filant direct passerelle simone de beauvoir…..

    • Niko dit :

      Merci Rod. L’essentiel c’est de l’avoir fait :)
      Si ça peut te rassurer, je sais pas si j’aurai fait le même itinéraire sans Le Mec Anneau. On se voit à la prochaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s