Tell me your fixie story #4

Roulant depuis quelques années en deux roues motorisé, mon regard s’est rapidement porté vers le fixed gear ! Pas de bruit, pas d’assurance, pas d’entretien (enfin on le pense tous au début :P) et surtout quelle classe ! Après quelques semaines de réflexion, Bim Bam Kodac, je revends tout et m’achète mon premier fixie. Les sensations sont différentes et l’appréhension du début laisse vite place à une totale liberté. Mon caractère impulsif m’a rapidement persuadé de dilapider une partie de mes économies, et je profite aujourd’hui de plus en plus de cette passion qui dure maintenant depuis plus d’un an.

Jonathan – Paris

Cet article, publié dans Tell me your fixie story, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Tell me your fixie story #4

  1. jonathan dit :

    Hehe mon moment de gloire! ^^ Sympa ce concept en tout cas!

  2. jonathan dit :

    Np😉 La photo est de monsieur Antoine Siboun😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s